Quebec

Oui à une assurance médicaments publique et universelle pour le Québec.

Le Canada est le seul pays développé au monde ayant un système de santé universel qui ne rembourse pas les médicaments sur ordonnance. Le Québec est la seule province au Canada où il y a une partie publique au régime d’assurance médicaments, mais ce régime peut être amélioré. 

12 p. cent des Québécois et Québécoises n’ont pas les moyens d’acheter les médicaments dont ils ont besoin. Nombreux sont ceux qui fractionnent leurs comprimés, ne les prennent pas tous les jours pour faire durer leurs ordonnances ou ne les achètent tout simplement pas.

Personne ne devrait avoir à choisir entre acheter de la nourriture et acheter les médicaments qui lui sont nécessaires. C’est pourquoi 91 p. cent des Québécois et Québécoises sont d’accord avec l’établissement d’un régime universel d’assurance médicaments.


Quelques chiffres

  • Au Québec, tout le monde bénéficie d’une couverture d’assurance médicaments, qu’elle soit publique ou privée. Malgré cela, les ménages québécois sont ceux qui paient le plus cher de leur poche pour leurs médicaments, plus que dans toute autre province. 
  • Tous ceux qui ont accès, soit par leur travail ou leur famille, à une assurance collective privée incluant une assurance médicaments doivent utiliser cette couverture et n’ont donc pas accès au régime provincial d’assurance médicaments. Ceux qui doivent obligatoirement utiliser les régimes privés font face à une explosion des coûts. 
  • Ceux qui n’ont pas d’assurance privée sont couverts par le régime public d’assurance médicaments du Québec. Ils paient une prime annuelle calculée selon le revenu pouvant atteindre 667 $, une franchise mensuelle de 19,45 $ et une coassurance de 34,8 % du coût de chaque médicament.


L’assurance médicaments : un régime pour tous

L’entente récente entre le Québec et les compagnies pharmaceutiques concernant le coût des médicaments génériques est la preuve qu’en regroupant notre pouvoir d’achat, nous pouvons bénéficier des meilleurs prix. Imaginez quelles seraient les économies si le régime d’assurance médicaments du Québec était totalement public et universel.

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la FTQ, revendique depuis plusieurs années la mise sur pied d’un régime québécois d’assurance médicaments public et universel. Maintenant que les syndicats du Canada mènent une campagne pour obtenir un régime pour tous les Canadiens, la FTQ intensifie son appel pour que le gouvernement du Québec mette en place un régime d’assurance médicaments public et universel couvrant l’ensemble des Québécois dès que possible.

 

Signez notre pétition