Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut

Sans régime universel d’assurance-médicaments, la couverture diffère grandement selon les régions au Canada. Dans le Nord canadien, les dépenses engagées pour l’achat de médicaments sur ordonnance constituent un obstacle supplémentaire en raison du coût de la vie (tels que la nourriture, le transport et les loyers) qui est beaucoup plus élevé que dans d’autres provinces.

  • Les territoires sont le seul endroit au Canada où les dépenses publiques représentent plus de la moitié du coût des médicaments sur ordonnance (62,8 p. cent au Yukon, 65,1 p. cent dans les Territoires du Nord-Ouest et 64,9 p. cent au Nunavut).

  • Les médicaments sur ordonnance dans les territoires sont assurés conjointement par des régimes d’assurance-médicaments fédéraux, territoriaux et privés. Les programmes publics couvrent le coût des médicaments sur ordonnance – y compris les frais de pharmacien et les franchises – pour les peuples des Premières Nations, les Inuits et les Métis.

  • Les résidents du Nord sont aux prises avec des taux élevés de maladies chroniques, comme la maladie pulmonaire obstructive chronique, le diabète et l’hypertension artérielle, des maladies graves nécessitant des traitements spécialisés.

  • Bien que la plupart des Inuits du Nunavut bénéficient d’une couverture pour les médicaments en vertu du Programme des services de santé non assurés du gouvernement fédéral, d’autres doivent tout de même payer davantage pour les médicaments dont ils ont besoin tout simplement parce qu’ils vivent dans le Nord. De nombreux citoyens du Nunavut sont donc incapables de payer certains des coûts des médicaments sur ordonnance.

  • Au Yukon, le Programme d’assurance-médicaments pour enfants et le Programme d’aide aux maladies chroniques exigent le paiement d’une franchise (de 250 $ à 500 $). Des frais aussi faibles que 2 $ se sont avérés être un obstacle à la prise de médicaments selon la posologie.

  • Selon un rapport de l’Institut Wellesley en 2015, on estime qu’un tiers des travailleuses et travailleurs canadiens ne bénéficient pas de régime de soins de santé offert par l’employeur. Cela signifie que dans les territoires, près de 18 000 travailleuses et travailleurs canadiens n’ont pas accès à la couverture des médicaments sur ordonnance.

En raison de ce manque d’uniformité dans la couverture, de nombreux habitants du Nord n’ont pas accès aux médicaments dont ils ont besoin, soit parce qu’ils n’ont pas d’assurance-médicaments, soit parce que leur assurance ne couvre pas la totalité des frais.

Tout le monde devrait bénéficier d’une égalité d’accès aux médicaments sur ordonnance, peu importe le lieu de résidence. Il est temps d’instaurer un régime universel d’assurance-médicaments.

Signez notre pétition